Entre amis

le forum de l'amitié, où l'ont peut discuter librement de nos passions, rêves, coups de coeurs, coups de blues ....


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

“Je n’ai jamais contacté Raymond Domenech”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

olib

avatar
Admin
Admin
MOHAMED RAOURAOUA, PRÉSIDENT DE LA FAF, À “LIBERTÉ”
“Je n’ai jamais contacté Raymond Domenech”

Dans cet entretien express accordé à liberté, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, revient sur la démarche suivie pour le recrutement d’un nouveau sélectionneur national et balaye d’un revers de main certaines rumeurs, mais aussi certaines déclarations.

Liberté : Dans un communiqué transmis hier à l’AFP, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France Raymond Domenech déclare qu’il a été contacté par la Fédération algérienne de football pour le poste de coach national, mais qu’il n’est pas candidat à ce poste. Confirmez-vous cette information ?
Mohamed Raouraoua : Je tiens formellement à démentir cette allégation dont j’ignore franchement les motivations. En tant que président de la Fédération algérienne de football, je n’ai jamais contacté Raymond Domenech pour le poste de sélectionneur de l’équipe d’Algérie et je ne le ferais pas pour la simple raison que nous avons lancé un appel à candidatures et que, par conséquent, il appartient aux éventuels postulants de déposer leur candidature à la FAF. D’ailleurs, cela fait longtemps que je n’ai pas rencontré M. Domenech ; la dernière fois que je l’ai vu c’était en Afrique du Sud lors du Mondial-2010 durant les ateliers des techniciens organisés par la Fifa. Maintenant, pour ce qui est de son refus de se porter candidat, je pense qu’il est libre de faire ce qu’il veut. Nous, nous ne sommes pas demandeurs.

Mais il n’est pas le seul technicien étranger du reste à confier dans la presse algérienne qu’il est en contact avec vous pour le poste. Le franco-bosniaque Vahid Halilhodzic affirme qu’il a même un rendez-vous avec vous la semaine prochaine à Paris ?
Tout d’abord, permettez-moi de préciser une chose : contrairement à ce qu’affirment certains de vos confrères, je ne suis pas en France, je suis en Algérie (ndlr : entretien réalisé hier à 12h). Je viens d’effectuer une visite au centre national de préparation des équipes nationales de Sidi-Moussa où nous allons construire deux autres terrains-répliques et un autre hôtel pour l’hébergement. Je suis ici encore pour plusieurs jours.
Alors, je peux vous dire que je n’ai rendez-vous avec aucun entraîneur, ni ici en Algérie, ni à Paris. je répète encore une fois, la FAF a lancé un appel à candidatures pour le poste de sélectionneur national et une première réunion de la commission fédérale, mise en place à cet effet, aura lieu aujourd’hui (ndlr/ hier après-midi).
Il est attendu du reste qu’elle rédige un communiqué à ce propos.

Vous ne répondez toujours pas à la question ?
Ah oui, à propos de Vahid Halilhodzic, c’est ça ? Et bien sachez que Vahid est un technicien que je connais depuis longtemps. J’ai eu l’occasion de discuter avec lui à maintes reprises, mais pas forcément de l’Algérie ; de tout ce qui concerne le football à l’échelle mondiale. En tant que responsable à la CAF et à la Fifa, je rencontre beaucoup d’entraîneurs dans le cadre de mon travail. Tenez, par exemple, la dernière fois, j’ai rencontré Roger Lemerre, l’ancien entraîneur de l’équipe de France et de la Tunisie. C’est quelqu’un que j’apprécie bien, mais cela ne veut pas dire que je lui ai proposé de travailler pour l’Algérie. D’ailleurs, il ne faudrait pas que la presse algérienne pense qu’à chaque fois que je rencontre un technicien à Paris, à Londres ou à Zurich, voire même au Caire, cela veut dire que je veux l’embaucher ; c’est franchement aléatoire.

Lors de votre récente déclaration à la chaîne III, vous avez déclaré que “la FAF va enrôler une grosse pointure”. Les algériens sont désormais impatients de connaître son nom.
Je le répète : l’Algérie aura un coach de grande expérience, un gagneur qui a toutes les compétences nécessaires et un palmarès éloquent. Quelqu’un qui a gagné de grandes compétitions et qui a des références techniques de très haut niveau et de très grandes qualités, capable de faire de ce puzzle de joueurs une machine à gagner. Nous voulons offrir à notre sélection un staff technique de niveau mondial. Mais cela ne veut pas dire que nous allons faire des folies. par exemple, il y a un entraîneur de renom intéressé par l’éventualité de travailler en Algérie, mais qui me demande 2 millions d’euros par an. Vous pensez bien que la FAF n’a pas les moyens de le payer. Mais bon, on verra bien d’ici la fin du mois, car nous nous sommes fixés comme échéance de nommer un nouveau sélectionneur national avant le mois de juillet. Les algériens n’auront donc pas à patienter pendant longtemps.


_________________

Mina

avatar
Admin
Admin
bonne nouvelle


_________________
Y'a des moments tellement beaux
Y'a que le silence pour le dire
/ Cabrel

Spoiler:
La curiosité est un vilain défaut
http://entrenous.bestdiscussion.net

metallica

avatar
Chef modérateur
Chef modérateur
un con comme lui ne pourra jamais resister a un peuple ingrat comme le peuple algerien :p


_________________


Spoiler:

olib

avatar
Admin
Admin
ouiiii hakdak merti hakdak 3tihoum mdr


_________________

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum