Entre amis

le forum de l'amitié, où l'ont peut discuter librement de nos passions, rêves, coups de coeurs, coups de blues ....


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

dessin animé à l’école Supérieure des Beaux-Arts d’Alger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

olib

avatar
Admin
Admin
Rencontre autour du dessin animé à l’école Supérieure des Beaux-Arts d’Alger
Un projet en gestation



L’ةcole supérieure des beaux-arts d’Alger a reçu un des créateurs de dessins animés les plus célèbres, René Borg, créateur notamment de l’inoubliable Shadoks, et ce pour une conférence autour de son parcours personnel et des techniques de cet art coûteux. Il a également été question des possibilités d’emploi pour les diplômés de l’école qu’offre le domaine. Des perspectives de cette rencontre également : le projet de création d’un festival euro-méditerranéen de dessins animés.

Dans le cadre de la formation aux techniques de la 3D et du dessin animé pour le postgradué spécialisé, l’ةcole supérieure des beaux-arts d’Alger a abrité mardi dernier une conférence organisée par Isser Arts Prod et AVI Production, sous le thème de l’idée de créer une école de dessins animés et de lancer un festival euro-méditerranéen du film d’animation en Algérie. Cette rencontre a été animée par René Borg, auteur et réalisateur de films d’animation et de dessins animés et créateur des Shadoks. Prenant la parole en premier, Rachid Dechimi, d’Isser Arts Prod, explique “l’ambition de promouvoir ce genre de formation en Algérie”. Il pose, par ailleurs, deux problématiques, à savoir “de quelle façon une institution comme l’ةcole des beaux-arts peut-elle instituer cette formation ?” et “quelles sont les possibilités de concrétisation de cette formation ?” Afin d’y répondre, M. Borg entama un long historique du dessin animé. En fait, il a parlé de ce genre, mais aussi de sa carrière, jalonnant son intervention d’anecdotes quant à son parcours, afin de mieux intéresser l’assistance, composée essentiellement d’étudiants de l’école. Par ailleurs, et abondant dans ce sens, le directeur de l’ةcole supérieure des beaux-arts, M. Kessab, a affirmé que l’établissement qu’il dirige est en train de “de réfléchir pour intégrer cette formation” au cursus de l’école, étant donné que “la matière est là”.
L’idéal pour l’intervenant serait de créer “une école du dessin animé typiquement algérienne”. Car cette forme d’expression artistique peut être génératrice d’emplois ! De son côté, le producteur (Cinéplex Prod), El Hocine Yacef, a annoncé qu’à travers ce projet, le but étant de “lancer un festival euro-méditerranéen du dessin animé”. La particularité de ce festival, si jamais il voit le jour, est qu’il se déroulera dans la ville de Tlemcen, car “Alger est encombrée (…) Tlemcen est une ville agréable et ce festival lui donnera un cachet encore plus agréable”, voire particulier. Autre révélation : le projet de René Borg de faire un dessin animé avec, pour personnage principal, Djeha, ce héros de la transmission orale depuis le VIe siècle et dont les péripéties ont bercé son enfance. Le but de ce projet est de faire de Djeha un héros méditerranéen ! En finalité, une initiative comme celle-ci, à savoir le lancement de la formation dans le domaine de la création de dessins animés, offre de nouvelles perspectives aux étudiants de l’ةcole des beaux-arts et une grande opportunité d’emploi. Le tout étant d’y penser sérieusement car, en Algérie, ce ne sont pas les talents qui manquent.
ہ rappeler que le projet est en gestation et que l’idée remonte à environs quatre ans, lors de la visite de M. Borg à Alger. Certes, l’idée est séduisante et le projet en lui-même est générateur d’emplois, mais il reste sa mise en place et sa faisabilité, parce qu’il faut trouver les moyens de le concrétiser, ce qui n’est pas facile en soi.

Amine IDJER


_________________

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum