Entre amis

le forum de l'amitié, où l'ont peut discuter librement de nos passions, rêves, coups de coeurs, coups de blues ....


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

les phenomenes du paranormal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1afraid les phenomenes du paranormal le Mar 28 Aoû - 21:33

olib

avatar
Admin
Admin
LE MYSTERE DU TRIANGLE DES BERMUDES



Des centaines, peut-être des milliers de navires et d'avions auraient disparu dans la région de l'Atlantique que l'on ne désigne plus aujourd'hui que sous le nom de "Triangle des Bermudes".

On ne compte plus le nombre de livres, de films ou de documentaires qui traitent du mystère du Triangle des Bermudes. Dans cette zone de l'Atlantique qui aurait plus ou moins la forme d'un triangle reliant les Bermudes, Porto Rico et la côte de Floride, avions et bateaux disparaîtraient sans laisser de traces. Beaucoup croient que des forces mystérieuses sont à l'origine de ces disparitions. Base de Fort Lauterdale, en Floride. C'est là que les cinq bombardiers de l'escadrille 19 ont décolé vers leur terrible destin. La mauvaise réputation des Bermudes ne date pas d'aujourd'hui. C'est Juan de Bermudez qui découvrit ces trois cents îles minuscules en 1515. Le climat était agréable, il y avait de l'eau potable et de la nourriture en abondance. La position était idéale pour en faire un refuge ou une base d'approvisionnement. Pourtant, malgré tous ces avantages évidents, les Européens les dédaignèrent pendant près d'un siècle. Les marins de la reine Elisabeth les évitaient même délibérément. Ils les disaient hantées par les démons.

L'histoire moderne du Triangle des Bermudes commence avec la disparition du Pickering, un bateau américain, vers 1800. En 1854, on perd la trace du Bella un navire britannique qui faisait voile vers la Jamaïque.



Le cyclopes, charbonnier disparu en 1918 avec 300 marins.
Puis la fréquence des disparitions s'accélère :
En l866, le Lotta un trois-mâts suédois.
Deux ans plus tard, le Viego, un navire marchand espagnol.
En 1880, l'Atalanta, un navire-école britannique avec ses 290 élèves officiers et tout son équipage.
En 1884, le Miramon, une goélette italienne.
On peut citer aussi:
En 1972, la Mary Celeste, bien qu'elle n'ait pas été retrouvée dans le Triangle, mais entre les Açores et Gibraltar.
En1902 le trois-mâts allemand la Freya subit, semble-t-il, un sort semblable à celui de la Mary Celeste. Abandonné par son équipage, il errait à la dérive. Des dégâts laissèrent supposer qu'il avait été pris dans une violente tempête. Pourtant, rien de la sorte n'avait été signalé dans la région.
En 1918, c'était le tour du Cyclops, un navire charbonnier de bonne taille. Aucun S.O.S. n'avait été envoyé. Pourtant, il y avait une radio à bord.
Mais il y a plus étrange encore:
les messages qui restent indéchiffrables. Comment comprendre, en effet, le message suivant envoyé en 1925 par le Raifuku Maru un cargo japonais :
" Danger like dagger now. Corne quick ! (Danger poignard. Au secours. Vite !) ? Qu'a voulu dire l'opérateur radio ?
Treize ans plus tard:
En 1938, le vapeur l'Anglo Australien signala : " Temps idéal. Tout va bien ", avant de pénétrer dans la zone fatale. On ne l'a jamais revu.

Un des faits les connus est la disparition en 1945 de cinq bombardiers américains. Cette région de l'Atlantique Nord acquit alors une réputation internationale. Quelques années plus tard, l'écrivain Vincent Gaddis inventait le terme "Triangle des Bermudes". On lui connaît aussi d'autres noms : le "Triangle du Diable" ou "Limbo of the Lost" cles Limbes des perdus. Les avions, eux aussi, disparaissent... Le Star Tiger était un appareil britannique qui assurait la liaison Açores-Bermudes. Il disparut un jour de janvier 1948, après avoir envoyé le message suivant : "Conditions météo excellentes. Arriverons à l'heure prévue. Au cours de cette même année, en décembre 1948, un Doublas DC 3 disparut entre Porto Rico et la Floride. Le pilote aurait transmis les informations suivantes : " Nous approchons de l'aéroport... Nous ne sommes plus qu'à 80 km au sud... Nous apercevons les lumières de Miami... Tout va bien. Attendons les instructions pour l'atterrissage. La tour de contrôle de Miami répondit en vain. On ne retrouva jamais le DC 3, bien qu'il eût disparu près des côtes, là où la profondeur de l'eau n'atteint pas plus de 6 mètres.

En juin 1950, par une mer calme, un cargo costaricain disparut avec son équipage de 28 hommes. "Que s'est-il passé ? " demande Adi Kent Thomas Jeffrey. Personne n'en a la moindre idée. Le mystère s'épaissit lorsque le professeur Wayne Meshejian déclara que le satellite météorologique de la National Océanographique Administration tombait systématiquement en panne chaque fois qu'il passait au-dessus du Triangle des Bermudes : "Une force que nous ne connaissons pas, précisa-t-il, empêche le passage des informations. Richard Winer fait remarquer, en effet, que, dans le Triangle, l'aiguille de la boussole n'indique pas le pôle Nord magnétique mais le pôle Nord réel. Le Triangle des Bermudes est sans nul doute un endroit mystérieux. Des centaines d'avions et de bateaux pourraient avoir inexplicablement disparu sans laisser de traces et sans envoyer de message de détresse.

Entre 1950 et 1954, neuf cargos auraient disparu dans cette zone mystérieuse. Le gouvernement japonais aurait, en 1955, chargé une équipe de savants de résoudre ce mystère. Conclusion : le navire expérimental Kaiyo Maru aurai disparut à son tour. En fait, il ne s'agit pas de neuf cargos, mais de neuf bateaux de pêche, de 62 à 192 t, dont on a perdu la trace entre 1949 et 1953'. Quant au Kaiyo Maru n° 5, il ne disparut pas en 1955. mais en 1952. Il y avait bien des chercheurs à bord, mais ils étudiaient la naissance d'un îlot volcanique. Enfin, les autorités japonaises n'ont jamais interdit l'accès de cette zone... Les tentatives d'explication du mystère du Triangle des Bermudes ne manquent pas : ovnis, certainement la plus populaire mini "trous noirs" ou passages dans d'autres dimensions. Une machine ou une arme inconnue, dernier vestige des prouesses technologiques atlantes, fonctionnerait encore quelque part au fond de la mer et désintégrerait parfois bateaux et avions.


_________________

2afraid Re: les phenomenes du paranormal le Mar 28 Aoû - 22:28

Mina

avatar
Admin
Admin
le fameux traingle Twisted Evil

ça m rappel qqs souvenirs
la première fois que j'ai entendu parlé de ce triangle, c'était au CEM; je prenais des cours d'Amazigh, le prof été super sympa, il nous racontait pleins d'histoire, dont celle du triangle des Bermudes

j lirai tout ça aprés les exams cry


_________________
Y'a des moments tellement beaux
Y'a que le silence pour le dire
/ Cabrel

Spoiler:
La curiosité est un vilain défaut
http://entrenous.bestdiscussion.net

3afraid Re: les phenomenes du paranormal le Mer 29 Aoû - 14:21

olib

avatar
Admin
Admin
Mina a écrit:le fameux traingle Twisted Evil

ça m rappel qqs souvenirs
la première fois que j'ai entendu parlé de ce triangle, c'était au CEM; je prenais des cours d'Amazigh, le prof été super sympa, il nous racontait pleins d'histoire, dont celle du triangle des Bermudes

j lirai tout ça aprés les exams cry

oui, les exams dabords tu dois avoir 10sur10 , moi ces phenomenes me fascinent a mort.


_________________

4afraid Re: les phenomenes du paranormal le Mar 4 Sep - 4:50

rose25

avatar
Rose du forum
ah grand merci olib
moi je n'étais pas tres chanceuse en se qui concerne les profs de l'histoire géo
mais ce triangle il reste tjr un des phénomene ke j'aime decouvrir leurs secret

5afraid Re: les phenomenes du paranormal le Mar 4 Sep - 11:53

olib

avatar
Admin
Admin
rose25 a écrit:ah grand merci olib
moi je n'étais pas tres chanceuse en se qui concerne les profs de l'histoire géo
mais ce triangle il reste tjr un des phénomene ke j'aime decouvrir leurs secret

ah moi j'aime le mystere et comme il y'a plein sur terre, tu devines, ki lmahboula avec ces sujets mdr


_________________

6afraid Re: les phenomenes du paranormal le Mar 4 Sep - 12:56

olib

avatar
Admin
Admin
Dessins et tracés mystérieux dans le monde

La célébrité des tracés et dessins de Nazca a quelque peu éclipsé d’autres œuvres titanesques retrouvées dans le reste du monde.
Ces œuvres qui ont utilisées la terre comme support comprennent notamment les créations des Mound Builders aux Etats-Unis, le géant d’Atacama au Chili, le zodiaque de Glastonbury, les chevaux blancs du Dorset ou le Grand Homme de Wilmington dans le Sussex.

Les tracés terrestres destinés à être vus du ciel ne sont pas rares sur la Terre. La plupart de ces œuvres restent des énigmes malgré les nombreuses théories émises.



Les Mound Builders

Les Mound Builders étaient des Indiens d'Amérique qui vivaient sur le territoire actuel des États-Unis. Leur nom signifie "Bâtisseurs de tertre".

Aux Etats-Unis, dans l’Ohio, l’Illinois, le Mississippi et le Wisconsin, ce peuple a construit en terre, des serpents géants, des spirales, des tertres et des remblais à formes géométriques. On sait fort peu de choses sur ces constructeurs de tertres.

Leurs constructions prennent des formes d’ours, de loutres, d’élans, de renards, de lézards et parfois d’hommes.

Le serpent du comté d’Adam dans l’Ohio mesure plus de 300 mètres de longueur et sa gueule est grande ouverte, comme pour avaler une proie, en pierraille recouverte de terre argileuse, d’un diamètre de 33 mètres.


Le tertre de l’Alligator fait 75 mètres de longueur.

Ces Mound Builders seraient ceux que les préhistoriens ont appelés les « Adenas ». Leur culture a fleurit entre le Ier millénaire avant notre ère et 200 environ.
Pour d’autres, il s’agirait de Préceltes émigrés en Amérique peu après le Déluge, il y a 8 000 à 10 000 ans.

La datation officielle des œuvres des Mound Builders ne fait pas l’unanimité auprès de ceux qui se sont intéressés à ces tertres.

Les œuvres en Amérique du Nord

Il existe également des formations géologiques créées par l’homme dans les régions désertiques des Etats-Unis.
Bien que moins connues, elles n’en sont pas moins tout aussi remarquables.
On en a déjà découvert près de 300 dans l’Arizona.

Géoglyphe du Pêcheur près de Parker, en Arizona (Editions Time-Life)

En Californie, une longue bande sinueuse serpente sur près de 2 km depuis peut-être plus de 5 000 ans.

Il existe également des dessins au Canada qui ont été fait pour être vus uniquement du ciel. Les lignes de vol des canards migrateurs sont jalonnées par des étangs artificiels creusés dans la forme du volatile.

Butte baptisée Rocher de l'Aigle près de Eatonton, en Georgie (Editions Time-Life)

Des œuvres en Amérique du Sud

Au Pérou, dans la pampa de Villacuri, il existe des dessins moins connus et d’une facture différente de ceux de Nazca. Ils représentent un homme avec un lama ou un autre animal et un grand condor aux ailes déployées long de 180 m.

D’autres dessins sont difficiles à identifier.

Au Chili, on peut voir la silhouette d’un géant de 100 m de longueur. On a trouvé d’autres tracés autour de Cuzco et vers le lac Titicaca.

L’un des dessins les plus célèbres est le chandelier des Andes, dans la baie de Pisco, au Pérou. Sa particularité est d’avoir été creusé dans le sable d’une grande dune.

Sa longueur est de 183 m. Sur l’une des branches, un saurien a été dessiné. Ce candélabre a été taillé par les Paracas, les prédécesseurs des Nazcas dans la région.
La photo ci-dessous date de 1974. Malheureusement, le site n’était pas protégé et des vandales ont, depuis, saccagé ce dessin.

Dans le désert d’Atacama, au Chili, on peut voir des images d’animaux, des cercles, des spirales et un homme volant, dessinés avec des pierres.

La plus belle pièce est le géant d’Atacama, haut de 120 m, sur la Sierra Unica. Comme à Nazca, il est entouré d’un réseau de lignes et de « pistes ».

Les œuvres en Angleterre
Dans la vallée de Glastonbury, en Angleterre, un gigantesque zodiaque a été dessiné sur le sol.

Illustration du zodiaque (Source Internet)

Sur les pentes verdoyantes des collines crayeuses du Sud de l’Angleterre, une cinquantaine de sculptures ont été réalisées à même le sol.
L’œuvre la plus impressionnante est le Grand Homme de Wilmington, dans l’East Sussex. Sculpté dans le flanc d’une colline, ce colosse mesure plus de 7 mètres de haut, et a des épaules de près de 15 mètres de large.
Ses jambes sont longues d’une trentaine de mètres.

Nul ne connaît précisément l’âge de ce géant mais on l’évalue généralement à 2 500 ans.

Un autre géant, celui-là complètement nu et brandissant une énorme massue, domine de ses 55 mètres le village de Cerne Abbas, dans le Dorset.

Les spécialistes ne s’accordent pas sur l’âge du géant de Cerne. Pour certains, il remonterait à au moins
2 000 ans, pour d’autres, il n’aurait que 300 ans.

Dans les downs du Dorset également, de nombreux chevaux blancs sont observables.

Photo Adrian Warren and Dae Sasitorn.


_________________

7afraid Re: les phenomenes du paranormal le Mar 4 Sep - 14:40

rose25

avatar
Rose du forum
waw c'est enorme moi je me souvien d'un documentaire qui ont pensé que c'est une secoupe volante des extraterrestre alors que ce sont juste ce genre de dessin
ils nous ont piégé j'ai eclaté de rire a la fin parce que j'ai commencé a le croire lol

8afraid Re: les phenomenes du paranormal le Mar 4 Sep - 16:00

olib

avatar
Admin
Admin
oui c'est vrai certains pensent que les dessins faits recemment sont l'oeuvre d'extra terrestres, wallah a3lam. j'y ai cru aussi.


_________________

9afraid Re: les phenomenes du paranormal le Dim 16 Sep - 14:27

lalgeroise

avatar
La reine Elizabeth
La reine Elizabeth
pour le triangle des bermudes, je crois que le coran l'a cité, si quelqun le sait pourrait nous expliqué.

10afraid Re: les phenomenes du paranormal le Dim 16 Sep - 14:41

olib

avatar
Admin
Admin
lalgeroise a écrit:pour le triangle des bermudes, je crois que le coran l'a cité, si quelqun le sait pourrait nous expliqué.

Il parait que c'est le Trone du diable, Docteur Zaghloul Enajjar a parle des miracles dans le coran et leurs explications en relation avec terre, mer, ciel, etc ds ce lien il y'a beaucoup d'informations
http://dslproduction.free.fr/guppy/index.php?lng=fr


_________________

11afraid Re: les phenomenes du paranormal le Dim 16 Sep - 14:41

lalgeroise

avatar
La reine Elizabeth
La reine Elizabeth
je viens de lire sur l'internet que daprés le coran le triangle des bermudes est le trone du diable

12afraid Re: les phenomenes du paranormal le Dim 16 Sep - 14:43

lalgeroise

avatar
La reine Elizabeth
La reine Elizabeth
olib a écrit:
lalgeroise a écrit:pour le triangle des bermudes, je crois que le coran l'a cité, si quelqun le sait pourrait nous expliqué.

Il parait que c'est le Trone du diable, Docteur Zaghloul Enajjar a parle des miracles dans le coran et leurs explications en relation avec terre, mer, ciel, etc ds ce lien il y'a beaucoup d'informations
http://dslproduction.free.fr/guppy/index.php?lng=fr

merci queen

13afraid Re: les phenomenes du paranormal le Dim 16 Sep - 15:12

olib

avatar
Admin
Admin
Entretien avec Zaghloul al-Najjâr

(Quand on le voit à la télé, c'est immense dommage que ses livres ne se vendent pas partout, j'ai dus les demander du Liban)

Zaghloul al-Najjâr, professeur de géologie dans différentes universités anglaises prétend rapprocher religion et savoir. Résultat : sa recette fascine beaucoup de musulmans.

C’est l’une des stars les plus adulées des téléspectateurs égyptiens. Sa chronique hebdomadaire est suivie religieusement et ne manque pas de susciter échos et émerveillements. Avec sa barbe blanche en collier et un regard pénétrant où se mêlent sérieux et un petit brin d’humour il démontre à des millions de téléspectateurs que les versets du Coran sont la somme du savoir, et que tous les mystères de la science et même ses révélations les plus modernes sont annoncés par le Livre saint. Pour les téléspectateurs, c’est un autre aspect du Coran qui est mis en relief, fait pour convaincre les esprits les plus critiques.
En fait, Zaghloul al-Najjâr semble posséder tous les atouts. D’une part, il est docteur en géologie et directeur d’un institut de géologie à Londres, et d’autre part, il est un vrai faqîh, érudit de science religieuse. Professeur associé dans de nombreuses universités dont celle du roi Fahd à Riyad, celle de Koweït, de Qatar, et celle de Californie aux Etats-Unis pendant un an. Il a réussi à se faire une place dans la communauté scientifique internationale. De quoi se sentir " comblé " comme il le dit. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages scientifiques, professeur, directeur de thèses, mais il est aussi membre de l’Organisation des sciences du Coran et de la sunna à La Mecque et conseiller d’une revue intitulée Miracles.
Il a des détracteurs, parmi les laïcs évidemment et même parmi certains religieux qui contestent ce rapprochement entre le Coran, Livre saint et vérité éternelle, et la science qui reste en état d’imperfection et d’évolution constantes. Les vérités d’hier ne sont pas forcément celles d’aujourd’hui et de demain, soulignent-ils. Mais il reste qu’il fascine par un accent logique et sans emphase un auditoire qui trouve un grand réconfort dans une foi et une science regroupées.


_________________

14afraid Re: les phenomenes du paranormal le Dim 30 Sep - 17:38

olib

avatar
Admin
Admin
E.M.I. ou N.D.E.


Une E.M.I. (Expérience de Mort Imminente) ou N.D.E. (en anglais) est une expérience vécue par une personne qui approche un état de mort clinique, suite à une opération, un accident, etc. Pouvant se mouvoir librement hors de son corps, elle voit ce qui se déroule autour d'elle. Certaines disent rencontrer et parler à "un être de lumière qui dégage un très grand amour". D'autres voient des personnes décédées avec qui elles avaient des liens (famille, amis)... Certains racontent un grand tunnel noir guidant vers une lumière aimante. Même les aveugles de naissance ayant vécus une E.M.I. ont pu "voir" et peuvent décrirent tous les détails avec exactitude.
Suite par exemple à une réanimation, la personne et celle-ci réintègre subitement son corps.

Certains médecins expliquent ces phénomènes par un manque d'oxygène au cerveau pendant la "mort" et l'effet d'hallucination que cela produit. D'autres disent que le cerveau meurt après le corps et qu'il a pu percevoir ce qui se passait dans la pièce. D'autres encore disent qu'il y a eu simplement hallucination ou rêve.

Les récits sont nombreux et diffèrent légèrement, mais coïncident totalement. Ces expériences ont été rapportées de tous les pays par des milliers de personnes, de différentes religions ou athées. Mais lorsque ces personnes racontent leur expérience, la plupart du temps elles ne sont pas prises au sérieux. Elles parlent pour la plupart d'une barrière, d'un obstacle qu'elles n'ont pas franchi pour être définitivement mortes. Il est sûr qu'elles ont vécu quelque chose de puissant, qui a souvent changé leur façon de voir les choses et pour la majorité de ces personnes, ce phénomène confirmerait l'existence d'une vie après la mort.


_________________

15afraid Re: les phenomenes du paranormal le Dim 30 Sep - 17:41

olib

avatar
Admin
Admin
TÉMOIGNAGE D'UNE EXPÉRIENCE DE MORT RAPPROCHÉE


Mon expérience se déroule en plusieurs expériences toutes reliées entre elles pour atteindre leurs dénouements final. Tout dabord il faut expliquer le contexte dans lequel ce que j'ai vécu s'est déroulé.

Je suis un ex-toxicomane, j'ai consommé durant 15 ans à peu près toutes les drogues ( douces , chimiques , etc) et les derniers 5 ans en consommant des drogues dures ( héroïne ( peu ) et par la suite cocaïne en injection ( beaucoup) ). Cela m'entraînas dans une déchéance de plus en plus profonde et une SOUFFRANCE immensse et insoutenable . Je suis issus d'un millieu favorisé de classe moyenne "aisé" , élevé depuis l'âge de trois mois par ma grand-mère , femme spirituelle , de grande expérience de la vie , ( une sainte , quoi ! ) . Puis après le remariage de ma mère ce fut la séparation de ma grand-mère et une dépression s'ensuivis où l'idée de suicide se manifesta vers l'âge de 12 ans et qui m'amena à consommer de la drogue pour la première fois . Dépression et drogue ne faisant pas bon ménage , mon état se déteriora jusqu'à la morte mes grands-parents et après je connus la déchéance TOTALE : itinérance , tentatives de suicide ( des dizaines de tentatives en près de deux ans) , état dépressif , consomation de drogues "dures",thérapies et rechutes , et autres tentatives de suicide. C'est lors d'une de ces tentatives que je connus ce que j'appelle une " EXPÉRIENCE DE RENCONTRE "DIVINE" au cours de laquelle DIEU se manifesta à moi et que ma vie basculla complètement et instantanément.

J'avais fait ma deuxième thérapie et j'avais rechuté dans la consomation de drogue ( cocaïne en injection) ; je considérait mon état comme SANS ISSUE et je n'espérait plus trouver de solution pour me sortir de cette déchéance et de cette SOUFFRANCE devenue INSUPPORTABLE . Plusieurs fois je suis tombé à genoux et les bras tendus vers le ciel , j'ai demandé à Dieu de venir me chercher afin de me délivrer de ma souffrance. J'avais fait plusieurs tentatives de suicides, certaines étaient plus des appels à l'aide, mais cette fois, je ne croyais plus à aucune aide autre que celle de Dieu. Je me rendis chez un ami (souffrant de maniaco-dépression avancé et profonde) qui devait prendre des médicaments très forts (anti dépresseurs qui à cette époque n'avaient pas la particularité d'être anti-suicide comme aujourd'hui) et j'avalai la bouteille de pillules et je bus la moitié d'une bouteille de cognac. On me transporta à l'hôpital après m'avoir trouvé dans un état de demi-conscience. Je perdis conscience durant le transport.

Tou-à-coup je m'éveillai sur une civière, au soins intenssifs. Cela semblait être le soir car aucuns bruits (ou peu) ne s'entendaient et il n'y avait pas de va-et-viens. L'éclairage où j'étais était tamisé et une infirmière se tenait dos à moi et préparait des pillules sur un comptoir, éclairé par une veilleuse. Je voyais que j'étais relié par des fils à des machines(cardiograme et autres), j'avais un tube dans la gorge qui me faisait souffrir et qui m'empêchait de fermer la bouche. J'avais soif terriblement et je me suis assis dans mon lit et demandai à l'infirmière à boire . Elle ne m'entendais pas, ne me répondait pas ! Je parlai plus fort et même chose, puis elle se retourna et parla à une autre infirmière derrière moi , quelque chose n'ayant pas rapport avec moi. Je croyais qu'elle m'ignorait. Exaspéré, je décidai de me lever pour avoir à boire et je descendis de mon lit. J'étais debout, à côté de la civière et en regardant la civière, quelqu'un était couché dedans, .............. MOI !

Je savais que j'étais sortis de mon corps mais ne voulais pas le croire et je réitérai ma demande à boire en me placant tout près de l'infirmière et je lui ai CRIÉ "À BOIRE !". Toujours pas de réponse !

Puis, comme un voile épais et noir, comme une lumière qui s'éteint, ce "noir" s'abbatit dans la pièce. À ce moment l'infirmière se retourna et regarda le cardiogramme et dit à quelqu'un: "on est en train de le perdre !" Ce fut les dernières paroles que j'eus le temps d'entendre car le "noir" m'envellopa totalement, me coupant de tout. Je ne voyais rien, n'entendais rien, et j'eus peur comme on a peur dans le noir total dans un endroit inconnu. Puis je criai par peur : "Je veus de la lumière !". Puis un MINUSCULE point apparut au loin, comme lorsque l'on regarde une étoile dans le ciel. De ce point vint un rayon de lumière, mince, et s'ouvrant de plus en plus devant moi d'une lumière blanche "IMMACULÉE", PURE ET BRILLANTE, D'UNE ÉNERGIE DANS LAQUELLE JE SENATIS UN AMOUR INCONDITIONNEL ET SANS LIMITES". Cette lumière parvint jusqu'à moi et m'enveloppa juste assez pour que je puisse "AVANCER" dans cette lumière. J'avancai non pas en marchant, mais me sentant comme attiré dans cette lumière, et seul ma volonté me faisait avancer. Puis j'entendis des voix parlant au loin, puis je vis un groupe de personnes toutes vêtues de blanc (de longues toges) et ils parlaient de moi, je le savais, mais je ne pouvais distinguer ce qu'ils disait . Moi je continuais à avancer dans cette lumière ET JE SAVAIS QUE JE QUITTAIS LA VIE ME DIRIGEANT DANS CETTE LUMIÈRE VERS CE QUE L'ON POURRAIT APPELER "LE CIEL". Puis une de ces personnes leva le bras et la main dans un signe d'arrêt et me dis : "OÙ VAS-TU ?" Je répondis : "Je vais vers le ciel, je ne peus vivre sur terre, j'en suis incapable, ma souffrance est trop grande que je ne peus la supporter davantage" La personne me répondit : "ARRÊTE, TU NE PEUS AVANCER DANS CETTE LUMIÈRE, TU VAS TOUT "SOUILLER", TU T'ES SUICIDÉ !" Puis cete personne parla aux autres encore et me dit : "TU VAS RETOURNER DANS TON CORPS ET ALLER REMPLIR TA "MISSION". Je répondis :"Seul, je ne le pourrai pas, j'en suis incapable. La personne me dit : "NOUS ALLONS T'AIDER". Puis je me sentis "poussé" de force dans cette lumière vers mon corps. Je me suis asssis "carré" dans mon lit et l'infirmière me regardait, et je lui ai dit : "J'AI VU DIEU !". Puis je retombai dans un sommeil profond et je m'éveillé le lendemain matin.


_________________

16afraid Re: les phenomenes du paranormal le Dim 30 Sep - 17:41

olib

avatar
Admin
Admin
Le lendemain je demandai à l'infirmière si elle avait entendu que je lui demandai de l'eau à boire ? Elle me répondit :" TU N'A JAMAIS DIT UN MOT, TU ÉTAIT DANS LE COMA ET NOUS AVONS FAIILIS TE PERDRE. TU T'ES LEVÉ ET TU AS DIT : "J'AI VU DIEU", JE N'AIME PAS QUAND CES CHOSES ARRIVENT, CELA ME DONNE LA CHAIR DE POULE (dit-elle à une autre infirmière). Plus tard je rencontrai le médecin (une femme) et j'étais fâché qu'il ne m'est pas laissé mourrir. Elle me dit : "C'est dommage, vous savez que je vous ai sauvé la vie ?".

Puis après je retournai chez-moi et s'ensuivis d'autres rechutes dans la drogue et L'IDÉE SUICIDAIRE réaparue dans mon esprit comme la seule solution possible à mon problème qui me semblait INSOLUBLE. Puis un soir d'été 1986 je me couchai comme à l'habitude après avoir réussi à ne pas consommer depuis quelques semaines. Je m'éveillai et il me semblait que les tablettes de la bibliothèque à côté de mon lit s'enfoncait dans le sol ! Il y avait quelque chose de bizare et je savais que j'étais ÉVEILLÉ. Puis je sentis une sensation désagréable comme si j'étais coincé contre quelque chose dans mon dos et que mon corps pénétrait à demi cet obstacle matériel qui se trouvait être le plafond de ma chambre. Ce n'était pas la blibliothèque qui s'enfoncait dans le sol , c'était moi qui s'élevait vers le plafond. Et maintenant j'étais à demi entré dans le plafond et je trouvais cela TRÈS désagréable. Je voulus me retourner en me retournant face vers le haut comme on bouge son corps physique mais cela ne fonctionnait pas. Je me mis en colère et ORDONNAI que je voulais me retourner et je me retournai face contre le plafond, chose qui m'était encore TRÈS inconfortable. J'avais compris que le déplacement du corps se faisait au moyen de la VOLONTÉ ; alors j'"ORDONNAI" de me trouver debout à côté de mon lit, ce qui se fit.

Je voyais la pièce de la même manière qu'a l'habitude et tout était RÉEL, PAS COMME DANS UN RÊVE OU TOUT EST INTANGIBLE, UN PEU FLOU, ILLOGIQUE. Ici TOUT ÉTAIT NORMAL ET JE COMPRIS QUE J'ÉTAIS SORTIS DE MON CORPS. J'en proffitai pour faire quelques expérience après avoir apris à me déplacer. Je me sentais comme un enfant qui apprend à marcher dans un monde inconnu et nouveau. Je me retournai et je me vis couché sur le ventre, dans le lit. Un cordon de lumière me rattachait à mon corps sur le lit et était relié au niveau du nombril. Puis je m'avancai vers un mur et le plus près possible, je regardai et je vis que le mur était "VIVANT" ; je voyais les atomes bouger dans le mur. Je passai ensuite ma main à travers le mur pour savoir si je pouvais sortir de la pièce et ma main s'enfonça dans le mur mais cela me causa une TRÈS DÉSAGRÉABLE sensation et excuser-moi l'expression mais c'était comme si j'avais mis ma main dans un tas d'excréments chaud (ou tiède), ce qui vous fera comprendre le désagrément que cela me causa. Puis je me promenai dans la pièce et partout où j'allais, ce cordon se propagait et je le voyais dessiner un trait dans la pièce à mon passage. Il y avait un livre sur la table et je m'avancai pour "LIRE" ce qu'il y avait sur la page couverture mais j'en fus INCAPABLE ; C'EST COMME SI JE NE SAVAIS PLUS LIRE. Les lettres, sont un concept "MATÉRIEL" et je compris que de "l'autre côté", nous abandonnions ce concept.

Puis je me retournai et je regardai dans le coin de la pièce. Je vis apparaître un tout petit point de lumière mais NOIRE (si il vous est possible de concevoir l'idée d'une lumière NOIRE) et comme à l'hôpital (de la même manière et selon le même principe) ce point s'agrandit jusqu'à devnenir une petite masse, mélange de matière à l'apparence un peu visqueuse et d'un nuage gazeux. Puis dans cette masse une forme imprécise, un visage se dessina, et plus je regardai cette chose se former plus un visage "humain" apparaîssait jusqu'à ce que ce visage qui m'apparut, fut LE MIEN. Ce visge "BRILLLAIT" d'une lumière NOIRE dont les rayons s'en échappait, mais je"SENTAIS" une énergie négative s'en dégager. Puis ce visage me dit : "VIENS AVEC MOI, NOUS ALLONS PLEURER ENSEMBLE POUR L'ÉTERNITÉ, NOUS POURRONS SOULAGER NOTRE SOUFFRANCE AINSI". (Je dois dire ici qu'aucunes paroles ne fut échangées et que j'exprime ici en "MOTS" ce qui se communiquait "UN BLOC" qui entre dans votre pensé et qui sans explications nécessaire est comprise ainsi instantanément et de même pour répondre).

Je sentais une énergie négative se dégageant de cette entité et je me méfiais d'elle, puis je sentais qu'elle voulais me "tromper". Elle voulait m'attirer à elle pour se soulager de sa propre souffrance (que désire t-on le plus lorsque l'on est triste? Une personne pour "partager" cette tristesse). Je sentais que si je disait "oui" à cette entité et que j'acceptai d'aller avec elle, c'est dans la mort que je décidai d'aller et que j'avais un choix à faire : DÉCIDER DE VIVRE OU DE MOURRIR. Puis je vis comme un fleuve où "nageait" ou " flottait" toutes sortes d'autres entités qui TOUTES SOUFFRAIENT, PLEURAIENT, DANS UN ESPÈCE DE "BAS ASTRAL" OÙ TOUTES LES PENSÉES LES PLUS BESTIALES, DÉLIRANTES OU INFORMES SE MATÉRIALISAIENT ET FORMAIENT CE FLEUVE DANS LEQUEL "BAIGNAIENT" CES "ÂMES PERDUES" (LES IDÉES AVAIENT DES FORMES) CERTAINES ÉTAIENT COMME DE LONGS SERPENTS INFORMES QUI VOUS PÉNÈTRENT LE CORPS, D'AUTRES GÉMISSAIENT COMME UN EMBRYON DE "QUELQUE CHOSE PAS ENCORE NÉS" ET ERRAIENT SANS BUT, SEULS AVEC LEURS SOUFFRANCES QU'ILS CHERCHAIENT SANS CESSE À SOULAGER EN S'APPROPRIANT L'ATTENTION D'AUTRES ENTITÉS. MON DIEU, CELA ÉTAIT INTOLÉRABLE, INSUPORTABLE ; ET JE COMPRIS QUE LE SUICIDE N'EST PAS UNE "SOLUTION" CAR LORSQUE L'ON SE SUICIDE ON DEMEURE DANS LE MÊME ÉTAT QUE L'ON EST LORS DE SA MORT ET QUE, POUR UN TEMPS INDÉTERMINÉ ET DE DIEU SEUL CONNU, "ERRERANT" DANS CE BAS ASTRAL AVEC CES AUTRES ENTITÉS ET QUE NOTRE SOUFFRANCE DEVIENT PERPÉTUELLE ET DEMEURE LA MÊME. LE SUICIDE EST UN "PIÈGE" PUISQU'IL NE RÈGLE RIEN ET QUE MÊME IL EMPIRE LES CHOSES CAR LA VIE CONTINUE MÊME APRÈS LA MORT ET NOTRE ÂME (où se trouve notre souffrance) ELLE CONTINUE À VIVRE. LE SUICIDE EST LE PLUS GRAND PÉCHÉ CONTRE DIEU CAR C'EST RENIER LA VIE ELLE-MÊME ET DE CE FAIT RENIER DIEU LUI-MÊME ! IL NE M'APPARTIENT PAS ICI DE COMPRENDRE POURQUOI ET POUR COMBIEN DE TEMPS CES "ÂMES" SE TROUVENT DANS CET ÉTAT, CELA PEUT PARRAÎTRE BIEN CRUEL, MAIS JE DOIS DIRE QUE LE TEMPS N'EXISTE PAS DANS CET ÉTAT ET QUE DIEU SEUL SAIT CE QUI ADVIENT DE CES ÂMES.

Je compris tout cela et je crois que ce "bas astral" pourrait être ce que l'on pourraît nommer "PURGATOIRE", EXISTE ! ET EN MON ÂME ET CONSCIENCE JE NE PUS ACCEPTER CELA ET QU'AU FOND DE MON ÂME JE DÉSIRAIS "VIVRE", ALORS JE DIS "NON" À CETTE ENTITÉ ET CELA SUFFIT À LA REPOUSSER. ELLE SE "DÉMATÉRIALISA" ET DISPARUE DANS SON NUAGE NOIR ET VISQUEUX.

Alors une lumière venant du haut me pénétra par le haut de la tête et descendit en moi, à mesure qu'elle descendait, tout mon corps (astral) se détendait complètement et lorsque cette lumière m'atteignit au niveau du coeur, je sentis comme une explosion D'AMOUR PUR, INCONDITIONNEL, UN AMOUR CONCENTRÉ, et je me sentis baignant dans cet amour. Puis comme une main énorme venant d'en haut me pénétra par le haut de la tête et cette main se frayait un chemin parmis mes idées, mes émotions, mes sentiments, tassants des choses, en écartant d'autres, elle cherchait quelque chose de PRÉCIS. Je me sentais envahit par quelque chose de totalement inconnu, et j'étais totalement impuissant, alors j'ai eu peur et je me sentis comme "violé" dans mon intimité non physique mais en mon âme et je demandai : "QUI ÊTES-VOUS ?" et une voix me répondit : "JE SUIS LE SAINT-ESPRIT , JE SUIS UNE FORCE D'AMOUR, JE CONTRÔLE TOUTES TES FONCTIONS ESSENTIELLES, TU N'A RIEN À CRAINDRE".

Je sentais que cette force "fouillait" dans mon âme et je demandai alors : "QUE FAITES-VOUS ?". La voix me répondit : "JE VAIS T'ENLEVER TA SOUFFRANCE, TU N'EN AURA PLUS BESOIN". Puis je sentis cette main saisir quelque chose en moi et le jetter au loin. La lumière disparut et je restai là, pantois, et après ce qui venait de se passer je pris peur ne sachant ce qui pourrait m'arriver encore. Le désir de réintégrer mon corps se fit impérieux et je cédai à la panique. J'eus comme l'impression de"courrir", de "m'élancer" dans mon corps, peu importe ce qui arriverait. Juste avant de réintégrer mon corps, j'étais comme à demi entre mon corps et à l'extérieur, je sentis à ce moment comme un déclic au niveau des reins et un craquement au niveau de la nuque et qu'une main invisible me guidais dans mon corps. Mais je dûs réintégrer mon corps beaucoup trop rapidement.

Je me retrouvai sur le ventre dans mon lit comme paralysé (sans force pour me relever sur mes bras), ne sachant plus où j'étais, quel était mon nom et qui j'étais. Je n'avais plus d'idées, puis mes forces me revinrent peu à peu et je put me lever sur mes bras et me retourner sur le dos dans mon lit. Puis je sentis TOUTES mes idées comme contenus dans un "bloc" revenir en moi et ce fut comme si je reçus un bloc de ciment sur la poitrine, le choc fut terrible. Puis peu à peu mes idées me revinrent ; j'étais rempli d'une énergie spirituelle et d'amour intensse, d'une force tellemnet intensse que j'aurais pu courrir des milles pour la dépenser, mais physiquement mes forces m'en empêchait et je dûs me tenir après les murs pour aller m'assoir sur une chaise. Tout mes membres tremblaient et intérieurement j'étais survolté d'une immense énergie tellement que je restai longtemps assis à attendre que cette énergie se dissippe. JE SAVAIS QU'IL VENAIT DE SE PASSER QUELQUE CHOSE QUI DÉPASSAIT MA COMPRÉHENSSION ET JE DOIS DIRE QUE PLUS JAMAIS JE N'ÉPROUVAI LE "GOÛT" DE CONSOMMER AUCUNES DROGUES QUE CE SOIT APRÈS CELA. CE QUE "LA MAIN DE DIEU" M'AVAIT ENLEVER DE L'ÂME, MA SOUFFRANCE, ÉTAIT À JAMAIS PARTIS DE MOI. CELA CHANGEA MA VIE ENTIÈRE ET PEU APRÈS JE RENCONTRAI L'ÂME SOEUR, CETTE FEMME QUE J'AIME ET QUI EST ENCORE AVEC MOI AUJOURD'HUI, DONT LA RENCONTRE DES PLUS FORTUITE NE PEUS ÊTRE QUE LE DESSIN DE DIEU. Depuis maintenant 15 ans, je n'ai plus éprouvé le goût de consommer et j'ai compris que la "MISSION" qui m'était confiée était D'AIDER LES GENS QUI VIVENT COMME MOI L'ENFER DE LA DROGUE ET DE PARTAGER MON EXPÉRIENCE AFIN D'INFORMER SUR LA RÉALITÉ DU SUICIDE, LES GENS QUI CROIENT AVOIR TROUVÉ UNE SOLUTION À LEURS SOUFFRANCE DE CETTE FAÇON, ET AUSSI DE PROPAGER MON EXPÉRIENCE AFIN DE DIRE AUX GENS QUE DIEU EXISTE ET QUE LA MORT N'EST LA FIN DE RIEN, QUE QUELQUE CHOSE EXISTE AU-DELÀ DE LA MORT, QUE NOUS AVONS TOUS ET TOUTES UNE "MISSION" TRÈS IMPORTANTE À REMPLIR DANS CETTE VIE. CELA JE TE LE RACONTE EN TOUTE FRANCHISE ET HONNÊTETÉ ET JE PUIS TE JURER QUE JE L'AI VÉCU !............ ET TOI QUEL EST TA VÉRITABLE "MISSION" ? LE SENS DE TA VIE ??????

SCINCÈREMENT,

temoignage de Daniel, Montreal.


_________________

17afraid Re: les phenomenes du paranormal le Lun 17 Déc - 22:58

zack

avatar
Matelot
Matelot
What a Face ca fait peur tout ca Shocked

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum